Le rapport de l’ONU sur les droits de l’homme ’cinglant pour la France’

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rapport de l’ONU sur les droits de l’homme ’cinglant pour la France’

Message par Claire M3T le Jeu 31 Juil - 17:29

31 juillet 2008
Le rapport de l’ONU sur les droits de l’homme ’cinglant pour la France’

PARIS (AFP)

La Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et la Ligue des droits de l’homme (LDH) ont jugé ’cinglant pour la France’, mercredi, le rapport du Comité des droits de l’homme de l’ONU qui critique Paris sur le traitement des étrangers et les prisons.

’Le Comité des droits de l’homme de l’ONU chargé de contrôler l’application du pacte international relatif aux droits civils et politiques vient de rendre un avis cinglant concernant le respect par la France de ses obligations’, affirment la FIDH et la LDH dans un communiqué conjoint.

La FIDH et la LDH demandent au gouvernement français ’de respecter la prochaine échéance qui lui a été fixée (2012) et, dans l’intervalle, (qu’il) ne se contente pas, comme à l’habitude, d’ignorer les recommandations des instances internationales’.

Les organisations soulignent que les 26 recommandations du comité des droits de l’homme ’concernent le sort des étrangers et des demandeurs d’asile, le recours à l’ADN pour les étrangers, la situation carcérale, les violences illégitimes commises par les forces de l’ordre’.

Ces mises en garde portent également sur ’la législation antiterroriste et certaines règles de procédure pénale, l’égalité homme-femme, la lutte contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme, la prolifération des fichiers (notamment le STIC et Edvige) et la récente loi sur la rétention de sûreté’, précisent-elles.

Le ministère des Affaires étrangères a assuré mardi examiner ’avec la plus grande attention’ ce rapport du Comité, basé à Genève, qui, selon lui ’relève les efforts accomplis par la France’ pour la mise en oeuvre du Pacte international relatifs aux droits civiques et politiques, mais ’pose aussi des questions auxquelles il faut que nous répondions’.

Interrogé sur les suites que Paris entend donner à ce texte, et les délais que cela pourrait prendre, le porte-parole a indiqué qu’il serait étudié ’au niveau interministériel’, un travail qui ’va demander du temps’.

.un travail qui ’va demander du temps’.
Et puis quoi encore ? Le temps pour passer toutes ses lois iniques il a pas manqué ... lui ?

"Lorsqu'il n'a point de motif pour juger, ou de quoi se décider, le politique devrait demeurer indéterminé !"

Quelle ploutocratie ses gouvernants !
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum