Préalable à tout débat sur la justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saviez-vous qu'en cas de diffamation la vérité des faits disparait au bout de 10 jrs ?

Oui, je savais !
 
Non, je ne savais pas !
 
 
 
Voir les résultats

Préalable à tout débat sur la justice

Message par Claire M3T le Mer 2 Avr - 17:56

Bonjour,

Attention, comme chacun sait, il existe une loi sur la diffamation. Si cette loi, était simplement chargée de punir ceux qui mentent dans leur déclaration, portant ainsi préjudice à une ou des personnes, nous n'y trouverions rien à redire ! Tant que la loi est la même pour tous !

Mais cette loi, n'est absolument pas ce qu'elle prétend être : en réalité c'est une protection que s'offrent les pouvoirs en place pour éviter que des vérités ne sortent.

Car savez-vous que dans la procédure de diffamation, il existe un article qui déclare qu'au delà d'un délai de 10 jours "la vérité aurait disparu !".

Ce qui fait que vous pouvez être accusé de diffamation, alors que vous n'avez dénoncé que des faits qui se sont réellement passés... qui évidemment risquent, s'ils sont vrais, de porter atteinte à l'honneur de la personne qui a commis les actes délictueux en question ! Par exemple vous dénoncez un criminel en train de commettre un crime, ou bien encore, en tant que représentant de parents d'élèves, vous dénoncez à d'autres parents une maltraitance d'enfants par des surveillants... Même si les faits existent bien, mais que le criminel ou les surveillants (mécontents de s'être faits repérer) vous accusent de diffamation, sachez qu'ils auront gain de cause devant la justice... Car au bout de 10 jours, oups !, la vérité s'est envolée ! Alors bien sûr, il ne reste plus que le déshonneur que vos accusations ont provoquées... qui elles sont répréhensibles par la loi !?!?

On peut donc affirmer, qu'à part quelque cas de journalistes qui abusent vraiment, cette loi sur la diffamation est avant tout une loi de protection des corps d'état, des fonctionnaires verreux, des criminels ou des délinquants bien placés...

Rien qu'en écrivant ça je peux être poursuivie en diffamation, puisque je porte atteinte à l'honneur de ces corps...

Alors voilà, sur ce forum nous serons très vigilants...Et quand les vérités seront difficiles à dire nous trouverons bien des subterfuges pour nous les dire quand même !

A bien des égards, nous sommes un bien vieux pays ringard ! Pourquoi ne laissons-nous pas la liberté d'expression même si parfois cela occasionne des dérèglements : il vaut mieux laisser les gens s'exprimer (après tout les mots ne sont que des mots ; on peut mépriser leurs auteurs...leur répondre ou leur demander d'argumenter) que de laisser s'enfouir les vérités, difficiles à entendre !

Parce qu'en réalité, les vérités, elles, seules, sont, existent ; et si elles ne sont pas bonnes, il faut donc les entendre, c'est qu'elles méritent d'être changées... La vérité est facteur de transformation indispensable. Donc, lorsque nos juges, acceptent de punir les citoyens pour ce qu'ils dénoncent, ils deviennent complices de l'immobilisme ou de la délinquance ! Ils deviennent hors la loi démocratique en tant qu'ils se font instruments de coercition inutile des citoyens, et nous empêchent tous de comprendre la vérité de notre monde...

Dans le même ordre d'idée, je suis contre la possibilité pour les seuls magistrats ou la police de vous mettre "un outrage" ! Pourquoi auraient-ils des armes que nous n'aurions pas ? Ces gens sont-ils si différents de nous qu'ils n'ont pas le droit de connaitre et d'entendre ce qu'on pense d'eux...Un magistrat un policier n'est-il pas un citoyen comme un autre ? Pourquoi est-il doté de droits que nous citoyens n'avons pas ? La loi n'est pas la même pour tous ?


Dernière édition par Admin le Jeu 3 Avr - 0:32, édité 1 fois (Raison : Fôtes)
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préalable à tout débat sur la justice

Message par Rasdepop le Jeu 3 Avr - 22:26

Ca me rappel les discussion entre Erasme et Moore...

Rasdepop
habitué

Masculin Nombre de messages : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préalable à tout débat sur la justice

Message par Claire M3T le Dim 6 Avr - 16:08

Rasdepop a écrit:Ca me rappel les discussion entre Erasme et Moore...
Merci, tu me flattes !
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préalable à tout débat sur la justice

Message par ChristianB le Ven 25 Juil - 12:37

Le texte

http://lexinter.net/lois/diffamation.htm

Le cadre d'application et la juriprudence

http://lexinter.net/JP/diffamation.htm

La prescription de l'infraction varie selon le cadre juridique et l'appréciation du parquet.
avatar
ChristianB
Intéressé

Masculin Nombre de messages : 13
Localisation : Gers
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préalable à tout débat sur la justice

Message par Claire M3T le Ven 25 Juil - 13:51

Merci Christian de ces précisions.
Cette article de loi est un vrai scandale quand à la liberté d'expression car elle empêche surtout que les citoyens exercent un contrôle du fonctionnement de leurs institutions :
la jurisprudence a écrit:
Il appartient aux juges, saisis d'une poursuite pour diffamation ou injure, d'identifier, d'après les circonstances de la cause, la personne visée ; cette appréciation est souveraine dans la mesure où elle repose sur des éléments de fait extrinsèques aux propos incriminés.[/size]
La signification d'EXTRINSÈQUE nous dit tout :

EXTRINSÈQUE, adj.
Qui est extérieur à l'objet que l'on considère; qui ne lui appartient pas mais dépend des circonstances, de faits accessoires.
Qui n'appartient pas à l'essence même du sujet mais se rapporte aux circonstances. Argument extrinsèque.
Donc, cette appréciation des juges est souveraine dans la mesure où elle repose sur des éléments de fait extrinsèques aux propos incriminés.

Avec ce genre de jurisprudence, les juges peuvent vous condamner sur des choses autres que le sujet considéré sans que vous puissiez vous plaindre !

C'est ce que j'appelle le dévoiement légal du pouvoir judiciaire. Ce qui confirme mes propos, la loi sur la diffamation est une arme de dissuasion massive du pouvoir vis à vis des citoyens, qui seraient un peu trop soucieux du bon fonctionnement de nos institutions.
Cette loi n'a aucune autre utilité.
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préalable à tout débat sur la justice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum