Le scandale de "la formation continue", des syndicats et des patrons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le scandale de "la formation continue", des syndicats et des patrons

Message par Claire M3T le Lun 9 Juin - 13:35

Sur Rue 89, un excellent article sur les dérives de la formation continue dans notre pays :
UIMM : la caisse noire remplie par les stagiaires fantômes sur Rue 89

J'y ai posté le message suivant :

Le problème c'est comment se débarrasser de cette "racaille" en col blanc, qui est à l'origine d'une des causes majeures de notre déclin économique ?

Car avec cette affaire de la "formation continue", qui n'apparait au grand jour, faut-il le rappeler, que grâce au courage inouï de certaines citoyennes (souvent délaissées par tous : collègues, syndicats, médias et justice), on a une belle description du "modèle social" tel qu'il se pratique en réalité en France ; nous avons là les tenants et aboutissants du grand simulacre démocratique français.

La Délite Française a écrit: Afin que "théoriquement" notre pays soit adapté au monde moderne (entendez afin de "montrer" qu'on n'est pas des nuls et qu'on travaille à la progression de notre pays), "On" (?) met en place une mécanique sensée élever le niveau de chaque français
(===> façade de la formation continue),

et "pratiquement" on remplit nos poches et on augmente nos pouvoirs (de nuisance et spoliation du peuple) nous les malfrats de la Haute (patrons syndicats grosses assoc... fonctionnaire d'état). En entretenant soigneusement la couardise dans nos hiérarchies, et en comptant sur l'indigence de notre justice et la corruption mentale de la presse, nous ne prenons strictement aucun risque d'être découverts ou punis.
(===> réalité = pompe à fric des entreprises et de leurs salariés vers les patrimoine de la délite).

Or la question est, comment empêcher que tout ceci perdure, avec un appareil judiciaire tel que le nôtre ? Car si cette institution, qui, comme de nombreuses affaires l'ont démontré (exception de la brigade financière d'Eva Joly, qui elle s'est donc faite menacée de mort), n'est composée en grande majorité que des mêmes margoulins, complices cachés de ces décideurs délinquants, il n'y a aucune chance que le système s'arrête.

Donc si nous sommes tous d'accord pour dire que cette situation est inadmissible... et doit être changée, il faut avant toute chose "ne pas compter" avec l'appareil judiciaire de ce pays ; qui n'est que l'ultime pièce du processus permettant de commettre ces exactions et cette prévarication du peuple à grande échelle en toute impunité...

Maintenant que certaines presses commence ENFIN à faire leur leur job (RUE 89, Média Part...), c'est à dire, qu'au lieu de servir la soupe des puissants, elles dévoilent ces impostures qui font le quotidien économique et social de notre pays, si nous voulons que ces magouilles cessent vraiment, il nous faut alors envisager de nous organiser pour faire pression et exiger une justice digne de ce nom dans ce pays. Car sans appareil judiciaire "honnête", tout est vérolé : de l'élection de nos représentants (commission de la propagande) à la dénonciation des scandales (loi sur la diffamation ou l'outrage), à la punition des "coupables" ... responsables de la souffrance de millions de personnes accablées par la violence économique .

Pour cela, il ne faut pas se leurrer : ce n'est, ni par les politiques, ni par les instances dirigeantes, ni par nos gouvernants, qui tous en croquent... que nous nous en sortirons ! Il nous faut que les citoyens actifs engagés éveillés qui n'ont rien à gagner à ces magouilles, se rassemblent et travailler eux- même à faire émerger un autre pacte politique et social, débarrassé de, ce qu'il nous faut désormais nommer sans aucun respect pour eux, ces truands.

C'est ce que nous tentons de commencer à faire ici !


Dernière édition par Claire M3T le Mer 11 Juin - 12:34, édité 7 fois
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le scandale de "la formation continue", des syndicats et des patrons

Message par Claire M3T le Mar 10 Juin - 14:41

Un dénommé jma14 a répondu :

Ce dossier sera enterré comme tous les autres (carrefour du développement, elf, fregates...) par la justice. Et nous ne pourrons faire aucun commentaire sur cette décision de justice, puisque c'est interdit en France!

Il n'y a pas de grands complots tentaculaires, mais simplement des intérêts individuels et privés convergents sur des dossiers à des moments donnés.

Un grand merci républicain à Mme Annick LEPAGE.

Elle montre la voie à toutes les femmes modernes qui doivent prendre une place plus importante dans notre société.
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum