La violence totalitaire cachée au coeur de nos institutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La violence totalitaire cachée au coeur de nos institutions

Message par Claire M3T le Mer 14 Mai - 16:18

Quand la police saisit tracts et journaux pour une visite de Nicolas Sarkozy : Rue 89

J'ai posté un commentaire à cette info pour tenter de sensibiliser les lecteurs avertis de Rue 89 à la gravité de la situation dans notre pays.
Pour moi, la multiplication de tous ces signes et témoignages ne trompent pas, le totalitarisme est en marche, sous une nouvelle forme difficilement repérable, puisque c'est au cœur de nos services publics protégés par le silence des médias,que nous trouvons l'origine de ce désastre français.

Bien voyez-vous il n'y a pas que lors des visites à Sarkozy que les forces de l'ordre vous tabassent, vous "embarquent" et vous séquestrent pendant 24 h00 dans leurs geôles de GAV, sans raison, mais au prétexte d'une rébellion avec les témoignages mensongers de policiers.

Moi, mère de famille de 48 ans, alors que je venais "aider" un ami en train de se faire expulser par 20 policiers (sa famille de 8 enfants avait 15 jours auparavant été la cible d'une attaque organisée par une bande d'une vingtaine d'hommes armés, dont certains se disaient de la police, bande pilotée par un notable de la ville, ami du maire), j'ai osé demandé le nom du responsable du commando et à voir les papiers officiels (demandes sans réponse autre que l'exaction dont je fus l'objet).

Après 24h00 de souffrance, on a refusé que je porte plainte. Les journaux locaux alertés n'ont pas voulu parler de l'affaire. Le pire c'est que je fus convoquée par la justice, et après que le procureur de la république ait refusé de prendre ma plainte contre la police, je fus jugée en mon absence à 2000€ d'amende et préjudice pour les salariés accusateurs menteurs séquestrateurs maltraitant de la police, et condamné à un mois avec sursis !

Tout cela pour dire que notre démocratie est en danger plus que vous ne le croyez ! Profondément dans toutes ses institutions qui devraient être là pour protéger les citoyens et la paix de ce pays. Nos belles institutions sont les repères de malfrats...Et les journalistes ont un mal fou à dénoncer ce qui n'est pas people (si Rue 89 veut bien parler de l'arrière de la balade de Sarko, c'est parce que cela fait parti du jeu médiatique ).

Il nous faut maintenant réagir, non pas seulement par la presse, ou la dénonciation. Il nous faut nous réunir pour AGIR véritablement entrer en résistance à ce qui n'est que l'installation douce d'un état policier arbitraire avec une justice "corrompue" de l'intérieur (en dehors même de l'exécutif). Après il sera trop tard !

C'est ce que nous tentons d'amorcer ici difficilement. http://desliberations.forumsactifs.com/


Dernière édition par Claire M3T le Mer 14 Mai - 16:26, édité 1 fois
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La violence totalitaire cachée au coeur de nos institutions

Message par Claire M3T le Mer 14 Mai - 16:21

Puis j'ai répondu à un internaute qui relevait la gravité de mon témoignage, et qui n'en revenait pas que la justice n'ait pas voulu prendre ma plainte en compte.

Oui, dans mon histoire, le procureur de la République, le même qui fut mon accusateur au procès auquel je n'étais pas (j'avais demandé un renvoi pour avoir un avocat ???), a classé ma plainte sans suite. C'est sans doute lui qui a demandé un mois de "prison" (je n'ai même pas pu l'écrire dans mon premier commentaire, tellement cela me semble encore impossible) et une amende "commac".

Merci de comprendre la gravité de tels actes "d'état", qui, vu qu'aucune presse n'en parle, doivent être flores dans notre joyeux pays des droits de l'homme.

En fait il faut se rendre compte que les citoyens ne peuvent plus avoir confiance en ces piliers de la démocratie. En réalité, la justice et la police dysfonctionnent de plus en plus depuis des années (c'est comme endémique au système maintenant : Outreau ne nous a ouvert qu'une minuscule brèche sur l'ampleur du désastre): Ils font très peu d'arrestations de vrais délinquants (3/10 affaires sont résolues) mais par contre ils remplissent de plus en plus les prisons et ont multiplié par 2 les Gardes à vue (sans parler de la justice civile familiale qui fait des dégâts sociaux de plus en plus monstrueux). Cela veut donc dire tout simplement, et il ne sert plus à rien de se cacher les yeux, qu'ils poursuivent et s'acharnent sur nombre d'innocents, en mentant (savez-vous qu'aucune loi n'interdit le mensonge en fr), en fabriquant des faux, ou en se servant de leurs pouvoirs, des procédures et des lois, dont le peuple leur a concédé l'usage, comme instruments de torture et de coercition (au service de leurs petits égos, comme à celui des notables locaux ou nationaux)!

Pour moi, ces signes ne trompent pas ! Le totalitarisme est en marche, sous une nouvelle forme difficilement repérable, au cœur de nos services publics. Ceux-ci se savent protégés par le silence des médias, qui , au delà de leur inintérêt chronique pour la vie du citoyen lambda, sont frileux à dénoncer de peur d'être poursuivie pour diffamation.

Mais au final si personne ne peut plus dénoncer les dysfonctionnements ou les délits de ces corps constitués, personne n'a plus aucun aucun droit garanti dans ce pays.

Nous sommes devant un système ultra violent mais ultra blindé de chez blindé !

Dur combat en perspective ; mais en tant que responsable et citoyen, nous ne pouvons y échapper !
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La violence totalitaire cachée au coeur de nos institutions

Message par Rasdepop le Jeu 15 Mai - 1:16

Il est a crainde que la machine soit effectivement en place et à un niveau d'avencement effectivement bien plus avancé que l'on n'ose l'imaginer. Mais rassurons nous le fichage genetique avance à grande vitesse, en attendant la reconnaissance biometrique, qui sera la pour defendre notre liberté! Le danger rode.

Rasdepop
habitué

Masculin Nombre de messages : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La violence totalitaire cachée au coeur de nos institutions

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum