Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Claire M3T le Ven 2 Mai - 14:28

Dans la série des réflexions stratégiques que nous avions commencées sur le forum bayrou-modem.exprimetoi.net et celles menées sur le forum alternatif du forum officiel de l'UDF 2000, J'ai fait un commentaire au texte de Pays basque Modem

Votre article résume bien la situation... intenable, à l'intérieur du Modem!

Pour moi, il n'y a pas beaucoup d'explications possibles et donc peu de mesures possibles !
Car soit F. Bayrou est idiot et maladroit (ce que je crois pas) soit il est machiavélique dans le sens qu'il maîtrise son destin personnel d'une main de "prince" près à sacrifier les autres pour voir ses exigences accomplies (ceci est une qualité et non un défaut pour un leader). C'est à l'aune de cette seconde hypothèse qu'il nous faut nous placer, afin de voir quels sont les véritables choix qui s'offrent à nous les romantiques ou pragmatiques de la politique ?

Les longs silences radio à l'interne de Bayrou contrapunctés de rythmes d'enfer pour décider de ce qui fonde ou de ce qui construit l'unité du groupe, les rassemblements collectifs du parti transformés chaque fois en communication individuelle externe, le peu de cas fait du "vrai" dialogue, ..., montrent indubitablement que la volonté ne fut pas de créer un parti mais "un instrument"... (au service de sa propagande personnelle principalement) !

— Que demande-t-on à un instrument ?
— De fonctionner à un moindre coût énergétique, avec le moins d'investissement possible, pour un maximum de performances !

- A) Question investissement : on reprend pour 1€ une bonne boîte qui a déjà montré ses qualités dans le même domaine de compétence
- B) Puis en changeant de nom, on va capter l'énergie d'un max d'un maximum de nouveaux citoyens qui étaient autrement perdus pour la politique, cultivés "formés" "compétents" que l'on paye de mots, d'espérances en un monde meilleur, de démocratie (dont on sent d'ailleurs que FB n'en a profondément aucune envie : dans UDF on avait déjà le D)
- C) De l'autre, pour ne pas avoir "le bordel", la chienlit (que les organisations démocratiques sont sensées produire) on conserve d'une organisation strictement hiérarchisée, contrôlée par un tout petit groupe (voir un couple ?) en cachant les véritables intentions avec un simulacre d'élections démocratiques qu'on veille à ne pas trop organiser (précipitation-pas d'instruction- pas de communication...) de manière à conserver les meilleurs pions aux commandes : les anciens, qui, en plus, on montré leur dévouement à la cause en passant d'UDF à Modem...
- D) Puis on laisse faire la création d'automoteurs, mais sans leur donner de missions officielles, ni adoubement, de façon à limiter d'emblée leur légitimité au cas où, du fait même qu'obtenant la récompense de leur investissement, ils croitraient trop en autorité, dans le but qu'à l'instar des moustiques, ces derniers, enthousiastes, créent un maximum de bruit et d'animation partout (Fédération Internet...) faisant croire à l'activité plurielle d'un parti en réflexion et en action. Si certains d'entre ces automoteurs en venaient malgré tout à créer de la valeur "irrecyclable dans le fonctionnement prévu ", ou à poser des questions trop critiques, et ne plus se suffire de convivialité de façade,..., il serait alors facile de les éliminer en les disqualifiant : accusation de création de courants, rejet du travail de milliers de personnes effectué sur la charte éthique au prétexte de la mauvaise rédaction en langue française des articles de cette charte donnée comme base à modifiée aux militants l...
- bon je laisse à chacun le soin d'interpréter ce qui jusqu'alors ne devait apparaitre que comme incohérence ou difficulté inhérentes à la première phase de tout projet, notamment dans le cadre de création d'un parti... (même ça c'est faux ! il ne s'agit pas d'une création (d'entreprise) mais bien d'une reprise)

Face à ce constat (si vous le partagez ?) la seule attitude qui serait idiote (car les illusions ne peuvent mener qu'au catastrophes) serait de faire comme si de rien n'était !

Tandis que lucides, nous pouvons réfléchir sereinement à l'avenir : que devons-nous faire ?
0/ Laisser comme ça ----> on ne peut rien construire sur des tels fondations et l'enjeu en vaut-il la chandelle ? Il n'y aura pas plus de démocratie et de nouveau projet de société avec Bayrou qu'avec Sarkozy ou le Ps ?
1/ Faire changer Bayrou ???? -----> Pour moi c'est impossible; car on ne se refait pas !
2/ Faire avec Bayrou tel qu'il est et profiter des qualités et des défauts des uns et des autres----> il faut alors faire un deal clair sur les objectifs respectifs de chacun ! Montrer qu'on n'est pas dupes, et considérer que nous avons des objectifs respectifs dont certains en commun, qu'il faut ménager afin de faire un jeu gagnant gagnant. Du genre Bayrou a besoin d'un parti fort pour prendre la présidence en 2012 ; nous nous voulons changer de société ; passer à une ère démocratique ; virer les incompétents qui dirigent ce pays depuis 30 ans...Il doit laisser le soin à d'autres que son staf le soin d'organiser cette dynamique au delà de 2012 !
Mais FB est-il capable de négociation ? Ne méprise-t-il pas ses militants, comme il méprise certains mots ? Il n'y a aucune structure de dialogue tranquille et transparent au Modem ? Comment lui parler une bonne fois pour toute adulte à adulte ? Nous choisir des représentants dument mandatés pour transmettre NOS exigences ?
3/ Faire contre Bayrou en interne ----> utiliser tout ce qu'il sera obligé de laisser passer en visant que sa tyrannie sur le Modem est temporaire (combat dur dur épuisant long méchant machiavélique...)

4/ Ou alors faire sans lui sans l'UDF MODEM ? Créer un autre parti, porteur cette fois réellement des transformations fondamentales dont notre pays a besoin, indépendant dans ses têtes et dans ses membres de toute la classe politique et capables de changer radicalement de manière de faire la politique ?

Je ne sais pas quoi en penser ! Par avance, désolée si ce message en choque certains, mais la politique n'a plus besoin de mensonge mais de vérité !

Claire M3T


Dernière édition par Claire M3T le Ven 30 Mai - 13:48, édité 1 fois
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Hirmente le Sam 3 Mai - 9:42

Claire :
Intéressant. Deux remarques
1.- Sur la forme fond : c'est bien trop long.
Il va te falloir apprendre à être concise.
2.- Sur le fond : intéressant. C'est plus une opinion personnelle,
un appel au secours de tes illusions, qu'une analyse,
même si certains passages sont très constructifs.
Il va te falloir faire un effort pour encore plus de claire...voyance. flower
Nous en reparlerons plus tard, je dois me sauver Smile
Bises
Hirmente
avatar
Hirmente
habitué

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 69
Localisation : Région Savoie
Humeur : intellectuelle et exigente
Date d'inscription : 05/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Dakaptien le Sam 3 Mai - 10:20

C'est surtout que l'idée même de centrisme ne marchera jamais en France. Ainsi en va-t-il depuis l'élection du Président de la République au suffrage universel.

Il faut donc choisir un camp, et le malheur veut que l'on en soit réduit à choisir "le moins pire des deux "
avatar
Dakaptien
habitué

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 63
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Hirmente le Sam 3 Mai - 10:54

Mais que nous chantes-tu là?
Et GISCARD?
avatar
Hirmente
habitué

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 69
Localisation : Région Savoie
Humeur : intellectuelle et exigente
Date d'inscription : 05/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Hirmente le Sam 3 Mai - 11:33

Claire M3T a écrit:
Par avance, désolée si ce message en choque certains,
Ne t'excuse jamais d'avoir une opinion, mais étaie-la

La politique n'a plus besoin de mensongeS, mais de véritéS !
Inutile de te planquer derrière des poncifs fanés, sois TOI!

A tort ou à raison, tes réflexions donnent l'impression que tu n'as encore jamais participé activement à une campagne électorale.
confused
1.- Un parti = 1 programme + 1 direction (surtout, 1 chef).
Sans quoi, il ne sert à rien, en France ou ailleurs.
Le problème de l'UDF a été que, après Giscard et avant Bayrou,
il y a eu trop de prétendants, Barre ne voulant pas en être le chef.

La démocratie parlementaire vit dans les idées que le parti défend, non dans sa
structure interne. Elle n'est pas aux mains des adhérents, mais des électeurs,
dont l'immense majorité, qui n'a aucune envie de trop réfléchir (il faut que les adhérents le fassent pour eux!), attend package-deal auquel elle dira oui ou non. C'est ce qu'ont fait Sarkozy ou Bayrou, ce que n'a pas fait le PS.

F.Bayrou

1.- A fait 19% parce qu'il avait un programme construit, et un parti derrière lui.

2.- N'a fait QUE 19% parce que NOUS n'avons pas assez attaqué l'UMP, dès que Sarkozy en a pris la tête. Trop d'entre nous avaient encore le réflexe pavlovien de l'alliance au second tour, trop d'élus ne dépendaient que des électeurs UMP pour être réélus et ces poltrons n'osaient pas appuyer sur les contradictions sarkozyennes pourtant énormes.

Santini - c'était gros comme une maison, avec ses casseroles annoncées - n'attendit même pas le second tour, et nous n'avons pas réagi, en dénonçant qu'il se faisait parmi...

Freinés par ces modernes "Esaü", nous n'avons pas assez démontré les duperies flagrantes du démagogue malsain, et ses méthodes de caïd de quartier.

Puis, nous (pas Bayrou : a-t-on déjà vu un candidat, éliminé et qui ne roule pour personne, aussi écouté, au second tour?) nous avons baissé les bras, au lieu de continuer à "donner un sens plus pur aux mots de la tribu" (Mallarmé) et dénoncer les félons.

Sentant le vent du boulet de la défaite, Sarko tente, depuis, de nous démanteler, réagissant comme un vil sursaut d'hydre oyant jadis l'ange (encore Mallarmé). Des réactions comme la tienne lui apportent un réconfort certain.

En interne, aucun parti sérieux ne fonctionne sur un mode démocratique, ça n'a pas de sens. Un parti se doit d'être structuré, comme une armée en ordre de marche, pour être un des vecteurs de la démocratie. Les vieux sbires sont devenus transfuges, mais n'ont aucun avenir. Place aux nouveaux (pas nécessairement jeunes!), et honneurs à ceux qui sont restés : ne pas oublier, tout de même, qu'ils ont convaincu les nouveaux de les rejoindre, pas l'inverse.

Le seul parti qui fonctionne selon tes désirs est en train de se casser la gueule sous les railleries de tous : les verts, qui dévorent TOUS leurs chefs, avec une constance épatante!

L'organisation doit être pyramidale, avec circulation des idées de haut en bas et de bas en haut. Chez feu le PC, le centralisme démocratique, uniquement de haut en bas, malgré ce qu'on leur faisait croire dans les cellules, était, et ils le revendiquaient cyniquement, une dictature sur le (et non du) prolétariat.

Un conseil, ne jamais parler de machiavélisme sans avoir lu "Le Prince" :
On y trouve bien des surprises...Et quelques raisons de s'entousiasmer.

Voilà, Claire, ma (trop longue) opinion. On pourrait en dire bien plus sur les contradictions de Sarkozy, et sur ses félonies, vis à vis de ceux de son propre camp.
Une autre fois : pour ne pas l'avoir fait à temps,
nous l'avons, hélas, le temps.
avatar
Hirmente
habitué

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 69
Localisation : Région Savoie
Humeur : intellectuelle et exigente
Date d'inscription : 05/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Claire M3T le Dim 4 Mai - 3:27

Merci Cher Hirmente de cette réponse circonstanciée. Cela me fait vraiment plaisir d'avoir du répondant comme l\'on dit, et, accessoirement des encouragements ou des reproches étayés.

Hirmente a écrit:
Claire M3T a écrit:
Par avance, désolée si ce message en choque certains,
Ne t\'excuse jamais d\'avoir une opinion, mais étaie-la
Pour une fois que je prenais des gants ! Il y a peu de gens qui savent faire la distinction entre opinions et vérités ! Bon je t\'accorde que sur ce site, c\'était superfétatoire !

Hirmente a écrit:
Claire M3T a écrit:La politique n\'a plus besoin de mensongeS, mais de véritéS !
Inutile de te planquer derrière des poncifs fanés, sois TOI!
Poncifs fanés ? Tu exagères ! pale Quand je dis mensonge (sans s) contre vérité (sans s) c\'est important ! Car je trouve qu\'actuellement nous vivons dans le mensonge ! Les journalistes, les politiques, les juges... croient (ou font semblant de croire qu\'il existe "des vérités", confondant La vérité des faits et les allégations de chacun sur celle-ci (qui peuvent être mensongères ou vraies) ! La vérité (réalité matérielle) avec ses vérités font la pensée politique ...A la recherche exigeante (l\'approche) de la première se substitue bien souvent la facilité de la "propagande", l\'échappatoire dans l\'illusion.

A tort ou à raison, tes réflexions donnent l\'impression que tu n\'as encore jamais participé activement à une campagne électorale.
confused
A tort !

F.Bayrou

1.- A fait 19% parce qu\'il avait un programme construit, et un parti derrière lui.

Il n\'attendait pas 19% ! il n\'avait fait que 6% aux dernières élections, ce qui était je te l\'accorde un score relativement bas pour ce 3ème parti de France ! En fait, je crois qu\'il a fait un aussi beau score, car l\'homme Bayrou a développé un autre langage qui faisait du bien à entendre dans cette France muselée par sa presse, dans laquelle les politiques de tout bord, se sont décrédibilisés (rappelle-toi les élections de 2002), dans laquelle on ne croit à aucune de leur solution, dans laquelle des gars aussi minus, à tendance fascisante, idiot, beau parleur, avait pu séduire l\'intelligentsia (l\'imbêtitsia) d\'un grand parti de droite...dans un pays ou la gauche caviarde avant de travailler au bien commun...

2.- N\'a fait QUE 19% parce que NOUS n\'avons pas assez attaqué l\'UMP, dès que Sarkozy en a pris la tête. Trop d\'entre nous avaient encore le réflexe pavlovien de l\'alliance au second tour, trop d\'élus ne dépendaient que des électeurs UMP pour être réélus et ces poltrons n\'osaient pas appuyer sur les contradictions sarkozyennes pourtant énormes.
[...] Freinés par ces modernes "Esaü", nous n\'avons pas assez démontré les duperies flagrantes du démagogue malsain, et ses méthodes de caïd de quartier.

Là je te suis à 100% ! Mais pourquoi ce silence ? Parce que l\'UDF est de droite, des notables bien élevés, bien pensants, incapables de se comporter en truand (encore moins de haut vol) ! De plus, comme tous les membres des partis et de la presse, c\'est pas le courage qui les caractérise !

Puis, nous (pas Bayrou : a-t-on déjà vu un candidat, éliminé et qui ne roule pour personne, aussi écouté, au second tour?) nous avons baissé les bras, au lieu de continuer à "donner un sens plus pur aux mots de la tribu" (Mallarmé) et dénoncer les félons.

Encore d\'accord avec toi : Bayrou a été parfait sur ces élections ! Mais, comme "Ségolène" il était seul et ce n\'était pas suffisant face à la machine de guerre UMP : là c\'était des centaines de personnes complètement aux ordres d\'un seul homme, venant compléter une instrumentalisation patiemment mise en œuvre pendant 5 années passées aux manettes du pays:
- au ministère intérieur : "police" (voire par exemple la préparation d\'un faux acte terroriste Kamel Bouchentouf prêt à être arrêter au cas où Ségolène serait arrivée première au 1er tour),
- au ministère de l\'économie : tractations amicales avec les acteurs économiques (qui te dit que l\'argent des autoroutes n\'est pas allé dans les caisses de l\'UMP ???)
- celle de la presse (bien connu !)...

Sentant le vent du boulet de la défaite, Sarko tente, depuis, de nous démanteler, réagissant comme un vil sursaut d\'hydre oyant jadis l\'ange (encore Mallarmé). Des réactions comme la tienne lui apportent un réconfort certain.
En bon tacticien NS continue le seul boulot encore dans sa compétence : se débarasser de ses ennemis ! Et il réussira , sans mon aide rassure-toi, si les choses ne changent pas radicalement !

Mais là, je ne comprends plus ce que tu préconises ? Ou ce que Bayrou a en tête, à part ce que je pose dans ma solution 0) qui elle ne marchera pas contre des appareils tels l\'UMP et le PS ; car je ne vois pas comment il va être possible de transformer les notables de l\'UDF, et les jeunots du Modem, type Exprime-Toi, en requins des dents de la mer prêts à en bouffer... Ils ont pas assez souffert ces gens là... Ils n\'ont pas assez de ressentiment de revanche à prendre !

En interne, aucun parti sérieux ne fonctionne sur un mode démocratique, ça n\'a pas de sens. Un parti se doit d\'être structuré, comme une armée en ordre de marche, pour être un des vecteurs de la démocratie. Les vieux sbires sont devenus transfuges, mais n\'ont aucun avenir. Place aux nouveaux (pas nécessairement jeunes!), et honneurs à ceux qui sont restés : ne pas oublier, tout de même, qu\'ils ont convaincu les nouveaux de les rejoindre, pas l\'inverse.

Là nous sommes au cœur du sujet ! Je suis d\'accord avec toi : quand un parti doit gagner une guerre, c\'est une armée en marche, et seule la structure hiérarchique permet d\'espérer la victoire ! Mais cela ne vaut qu\'au moment des batailles ! Les structures hiérarchiques ne valent que dans l\'action (urgente), parce que les décisions qui influent sur la réalité doivent se faire en 2 temps 3 mouvements ! Une autre image proche de mon métier convient : quand tu lances un projet tu crées une structure de projet hiérarchique, qui s\'éteint dès le projet terminé.

Mais j\'ai l\'impression que, pour pour toi, c\'est la seule fonction du parti politique ! Se battre et gagner des élections ! C\'est ce que j\'entends dire aussi par les ex-udf du parti : seules comptent les élections ... Un parti sans élus ...? Ok ! Pourquoi pas ! Mais sur ce terrain, l\'armée Modem, est loin d\'être prête à gagner la guerre. Des branquignoles face à l\'umpépouette.

Le seul parti qui fonctionne selon tes désirs est en train de se casser la gueule sous les railleries de tous : les verts, qui dévorent TOUS leurs chefs, avec une constance épatante!

L\'organisation doit être pyramidale, avec circulation des idées de haut en bas et de bas en haut. Chez feu le PC, le centralisme démocratique, uniquement de haut en bas, malgré ce qu\'on leur faisait croire dans les cellules, était, et ils le revendiquaient cyniquement, une dictature sur le (et non du) prolétariat.

En dehors de ces moments exceptionnels, (élections pour partis; période de guerre ou de conquête pour nations) il faut développer : un constat valide ; une philosophie ; une vision politique ; une réflexion ... Il faut prendre des décisions à long terme ; être force de propositions ; diffuser ses idées ; convaincre une population... Et là bien sûr la structure hiérarchique n\'est plus très efficace , voire contre productive !

De plus rien ne sert de gagner les guerres juste pour les gagner : Bayrou ou Sarkozy gagne peu importe en fait : si l\'un ou l\'autre par sa volonté change le monde en mieux ...

Le problème c\'est que tout le monde fait la confusion : entre l\'action d\'un parti et la vie d\'un parti ! Dans la vie tu n\'as pas besoin de chefs, mais des animateurs coordinateurs et surtout de canaliser et transformer l\'énergie et l\'initiative de la base ... les verts sont débiles face leurs élections internes... Je me fiche que le Président d\'un parti soit choisi autoritairement ou élu par ses adhérents ! Il faut prendre le plus charismatique celui qui a le plus de chance de remporter l\'élection (moi j\'irai jusqu\'à proposer un acteur : beau mec qui les séduisent tous et toutes...) l\'important c\'est le programme et ce que l\'on propose comme vision ....cela doit être représentatif de la nation, de façon à ce que la communauté amené à gouverner soit proche des besoins (concrète) .... A notre époque, vu la complexité, cela ne peut plus être que le travail d\'une équipe, pas d\'un seul !

Un conseil, ne jamais parler de machiavélisme sans avoir lu "Le Prince" :
On y trouve bien des surprises...Et quelques raisons de s\'entousiasmer.
Oui oui je l\'ai lu !

On pourrait en dire bien plus sur les contradictions de Sarkozy, et sur ses félonies, vis à vis de ceux de son propre camp. Une autre fois : pour ne pas l\'avoir fait à temps, nous l\'avons, hélas, le temps

Sauf que je crains que nous ne fassions que cela : critiquer Sarkozy, analyser sans fin ses piteuses productions au lieu de les recaler d\'un revers de main en disant : ces inépties ne nous intéressent pas ...

Il est fini le temps des monarques absolus : les partis sont des rassemblement d\'hommes et de femmes qui s\'entendent sur un ou plusieurs objectifs ; qui réfléchissent ensemble sur les meilleurs stratégies à conduire... Ce n\'est plus un appareil à lustrer les égos : Bayrou, Sarkozy, Ségolène, ... On s\'en fiche des hommes... de leurs tactiques pourries qui nous conduiront inexorablement à la ruine ! C\'est ce qu\'ils portent qui nous intéresse, car il fera la matière de nos vies ! Alors la civilisation des autocrates est passée, il nous faut des pays démocratiques, qui savent installer en leur sein des règles qui empêchent les tricheurs de gagner ! Comme ceci la France redeviendra un modèle à suivre ... sinon elle continuera de décliner... avec ses boulets à son sommet !
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Hirmente le Dim 4 Mai - 11:23

Bon, eh bien, on avance!!!
Bravo.
Au MoDem, ceux qui sont restés ne sont plus UDF. Ils sont MoDem, au même titre que les nouveaux entrants. Le MoDem est plus recentré à gauche, ce n'était pas difficile, tant l'UDF s'était calée à droite, avant Bayrou.

Quand Bayrou a fait 6%, j'en étais déjà!
avatar
Hirmente
habitué

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 69
Localisation : Région Savoie
Humeur : intellectuelle et exigente
Date d'inscription : 05/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Claire M3T le Dim 4 Mai - 15:02

Bon alors t'es d'accord aussi sur une organisation et un programme démocratique de base dans le parti :

La vie normale : ^*^^^^^^^^ ^^^^^^^^^

avec possibilité de déclencher des procédures spéciales et provisoires de mise en configuration hiérarchique dès qu'il faut avancer vite et attaquer des positions ?

En tant de guerre électorale : >>>>>>> >>>>>>

Je vais proposer ça à Bayrou alors ? De transformer ses statuts à cette nouvelle aune ! Tu crois que je vais bien être accueillie ?


* Légende
^ : adhérent modem hors période élection, chacun à égalité de droit, de parole et de décision, avec tous les autres
> : adhérent modem en avant pour gagner, chacun bien ordonné, à l'écoute des instructions des chefs désignés
avatar
Claire M3T
habitué

Féminin Nombre de messages : 214
Localisation : Utopia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bayrou, le Modem, son but, ses militants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum